Comment déterminer mon projet professionnel ?

By Pascal Faucon

« For me, it was so hard to talk to anyone or approach anyone first. It was singing that was my first step towards the world »
 
Vous connaissez certainement cette vidéo émouvante où l’on découvre la voix de Sung-Bong Choi, jeune coréen de 22 ans orphelin qui vendait des boissons dans les rues de Séoul. Nous sommes 140 millions à avoir été émus par le courage de ce garçon passé de l’ombre à la lumière gràce à sa voix.
 

QITTER NOTRE “PUITS”…

Un proverbe asiatique nous dit que « la grenouille au fond du puits voit le monde tout petit ». Pour voir le ciel, nous devons sortir de notre « puits ». C’est une démarche personnelle pour laquelle il nous faut prendre notre courage à deux mains. Personne ne le fera à notre place. Sung-Bong Choi avait peur de parler. Alors il a essayé un autre chemin et il a commencé à chanter .
Sortir de notre « puits », c’est faire un premier pas pour quitter notre univers, notre domaine, notre culture pour aller à la rencontre d’un autre univers, d’un autre domaine, ou d’une autre culture.

 

FAIRE LE PREMIER PAS : CHANGER DE PARADIGME

Comme Sung-Bong Choi nous devons faire un premier pas et ce premier pas est d’apprendre à nous questionner en changeant notre posture pour adopter celle de nos interlocuteurs .
«Comment vais je trouver un travail ?» pourrait ainsi devenir «Comment puis je aider un chef d’entreprise ?»
«Comment puis je gagner ma vie ?» : «Comment puis je faire gagner de l’argent aux autres ?»
«Quel est mon projet professionnel ?» : «Quel est le projet de l’entreprise ?»
 

APPRENDRE A PARLER UNE AUTRE LANGUE QUE LA SIENNE

Sung-Bong Choi a appris une autre « langue » pour communiquer . La musique lui a ainsi ouvert le monde.
Quelle langue parlons nous lorsque nous nous adressons à des recruteurs ?
Je suis docteur en physique et mon projet professionnel serait de basculer dans un cabinet conseil : Ai je fait l’effort de valoriser mes compétences dans mon CV dans la langue des consultants ?
Je suis spécialiste des langues africaines et mon projet est d’accompagner des entreprises en Afrique : Ai je adapté ma communication à des chefs d’entreprise pour leur parler business ?

On vient parfois me demander de l’aide pour obtenir des contacts . Mais à quoi cela sert-il d’avoir des contacts s’ils ne comprennent pas notre valeur ajoutée ?
Faites un test : donnez votre CV à vos parents ou à vos frères et sœurs et demandez leur ce qu’ils ont compris :
– Le poste que vous recherchez ?
– Les compétences que vous avez ?
Il nous faut apprendre à nous mettre à la place de ceux qui peuvent nous recruter
 

CHERCHEZ TOUJOURS CE QUI VOUS LIE A L’AUTRE ?

Dans le cerveau humain, ce sont les connexions entre les neurones qui permettent le développement de l’intelligence. Il nous faut quitter nos territoires, nos espaces connus pour aller à la rencontre vers d’autres mondes qui ne sont pas les nôtres. Nous ne savons jamais ce que nous allons découvrir … mais la découverte sera toujours là.
Cette démarche est bien plus qu’un projet professionnel, c’est un projet de vie. Le monde de demain est à inventer. Et pour trouver de nouvelles routes, il a besoin de chercheurs, de facilitateurs, de passeurs …
 
Pascal Faucon – Sept 2014
Comment déterminer mon projet professionnel ?