Comment j’ai été recruté par Apple en Californie

By Pascal Faucon, ,

Victor est un jeune ingénieur. Son rêve : obtenir un poste dans la Silicon Valley , en Californie. Mardi à 12:00 il m’a appelé pour me remercier. Cela m’a beaucoup touché.  Apple venait  juste de lui confirmer qu’il était pris pour travailler à Cupertino, leur siège en Californie. Quelles leçons tirer de l’histoire de Victor?

Le futur siège de Apple à Cupertino dans la Silicon Valley (ouverture en 2016)

 

Un excellent marketing personnel

 
Au cours des entretiens avec Apple, les interlocuteurs de Victor n’ont pas manqué de faire référence à son profil LinkedIn et de lui poser des questions sur l’article qu’il avait publié sur celui-ci.

Chaque société de la Silicon Valley se bat pour capter les meilleurs talents mondiaux, ceux qui vont pouvoir surfer sur les vagues de demain …. Pour cela il faut déjà les voir venir :

  • Avez vous une vision sur les enjeux futurs ?
  • Avez vous compris la cathédrale qu’il va falloir construire?
  • Avez vous une idée de l’île au Trésor vers laquelle il va falloir naviguer ?

 
Ces sont les questions que Apple va se poser en regardant votre profil pour la première fois avant de vous contacter.

Votre profil LinkedIn doit donc non seulement montrer que vous êtes légitime pour le job mais que vous avez une vision anticipative de l’avenir .


 

La capacité d’apprentissage, la créativité, et la motivation

 
Le premier entretien d’est déroulé face à cinq ingénieurs d’Apple.

Trois jours après ils ont proposé un challenge à Victor : le développement d’une application informatique s’appuyant sur un framework qu’il n’avait jamais utilisé.  Les ingénieurs d’Apple lui ont donné cinq jours pour maîtriser les outils imposés et montrer ce dont il était capable. 

C’est donc bien la capacité d’apprentissage, la créativité et la motivation de Victor qui ont été testés.


 

On ne réussit jamais seul

 
Comme je le répète souvent, travailler dans la Silicon Valley, est un rêve pour les passionnés d’innovation. C’est un peu comme gagner les Jeux olympiques ou gagner la coupe de monde de foot.

Or si vous allez courir les Jeux olympiques, allez vous le faire :

  • sans méthode ?
  • sans préparation ?
  • sans entraîneur ?

 
Il est donc urgent de vous faire aider si vous allez courir les Jeux olympiques.

Pr. Pascal Faucon 
Comment j’ai été recruté par Apple en Californie
 

Pour aller plus loin :

 

 

Autres articles des sujets connexes: