EasyPass International Program

« Education for all » : les nouveaux enjeux du 21 eme siècle

 
 

Les enjeux d’hier

 
Au 19eme siècle , la plupart des habitants de cette planète étaient des agriculteurs. C’est au cours de ce siècle que « l’éducation pour tous » a commencé à devenir une priorité dans la politique de certains états. L’éducation pour tous s’est ensuite généralisée au 20eme siècle dans de très nombreux pays . Elle a permis à des familles de sortir de la misère et d’accéder à de meilleures conditions de vie que leurs parents ou grands parents.


 
 

Les enjeux de demain

 
Aujourd’hui l’accès à l’éducation continue de se généraliser. Le nombre de diplômés dans tous les domaines ne cesse d’augmenter. Mais l’intégration professionnelle des jeunes diplômés n’est pas pour autant garantie. Dans de nombreuses régions du monde , un bachelor, un master ou un doctorat ne permettent pas de trouver un emploi localement. Une nouvelle inégalité se fait alors jour entre ceux qui peuvent profiter de la globalisation et ceux qui ne le peuvent pas ; entre ceux qui peuvent franchir les frontières et ceux qui ne le peuvent pas.Indépendamment de l’éducation, la nationalité et les revenus de la famille vont permettre au jeune diplômé de partir de son « village » ou non. Indépendamment de l’éducation, certains étudiants pourront accéder aux bassins d’emploi qui peuvent valoriser leurs études et d’autres ne pourront pas le faire. Dans ces conditions , comment faciliter la mobilité internationale des jeunes diplômés ? Comment favoriser leur intégration professionnelle à l’international ?


 
 

Pour une coopération internationale

 
Le développement économique des états dépend de leur capacité à former des talents pour leur économie, mais aussi de leur capacité à attirer les meilleurs talents étrangers pour le développement à l’international des entreprises locales.

Une entreprise chinoise devra nécessairement intégrer des talents européens dans ses équipes pour se développer en Europe. Une entreprise européenne devra de son coté intégrer des talents chinois pour son implantation et son développement en Chine.

On le voit donc, les nations ont donc intérêt à coopérer en vue de favoriser l’intégration professionnelle de leurs talents à l’international.

C’est une coopération gagnante-gagnante où chaque économie nationale va pouvoir s’enrichir des échanges de talents et permettre à des jeunes de valoriser leur éducation.


 
 

Accompagner l’intégration professionnelle dans un monde globalisé

 
L’intégration professionnelle pour les jeunes diplômés peut être facilitée. Nous listons ici les trois points clés sur lesquels nous essayons de travailler depuis plusieurs années et qui nous semblent essentiels :
 

Faciliter la mobilité par les coopérations internationales

 
Les coopérations entre Etats

Les états conscients des enjeux peuvent faciliter les échanges de jeunes diplômés en créant un cadre juridique qui permet l’obtention des visas de travail. Le Permis Vacances-Travail permet par exemple aujourd’hui à plus de 40 000 français de partir chaque année travailler hors de l’Union Européenne (UE). Ce chiffre peut être comparé au dispositif unilatéral mis en place par la France pour aider les entreprises françaises à recruter des jeunes talents et les envoyer à l’international : le volontariat international en entreprise (V.I.E). En 2012 ,selon le gouvernement français, 4800 jeunes seront partis en V.I.E . Mais la moitié seulement de ces départs concernent des pays hors de l’UE. Ce dispositif unilatéral soutenu financièrement par la France touche donc 20 fois moins de jeunes que le Permis Vacances-Travail. On voit donc là les avantages des politiques bilatérales qui sont à la fois beaucoup moins coûteuses et touchent beaucoup plus de jeunes. Les états ont donc intérêt à les développer et à les cibler d’avantage en fonction des besoins de leurs économies .

Les coopérations publiques-privées

Les organisations publiques ayant pour mission la promotion d’un pays sous ses divers aspects (langue, éducation, économie, culture, tourisme, innovation, …) ont intérêt à coopérer avec des institutions publiques ou privées étrangères afin de diffuser les opportunités qu’elles offrent aux talents internationaux.
 

Accompagner individuellement chaque talent

 
Pour réussir son intégration professionnelle dans un monde globalisé nous sommes convaincus que le jeune talent doit être accompagné individuellement sur les points suivants :

  • La définition de son projet professionnel
  • Les opportunités et les limites liées à sa situation personnelle (nationalité, âge, formation, ressources financières, …)
  • La méthodologie de recherche d’emploi à l’international
  • Les mises en relation à l’étranger avec les entreprises qui ont besoin de lui
  • La recherche d’emploi elle même dans ses différentes étapes : obtention des entretiens et réussite de ces entretiens

 

Vers un modèle économique de type « microcredit »

 
En 1977, Muhammad Yunus crée la Grameen Bank en proposant pour la première fois un « micro-prêt » . Sa conviction: il est possible d’aider les plus pauvres avec un modèle économiquement viable. En 2006 il recevra le prix Nobel de la paix.

Dans la plupart des pays il n’existe aujourd’hui aucun accompagnement individualisé des jeunes diplômés pour trouver un travail à l’international. Cet accompagnement ne pourra qu’être limité sans modèle économique viable . Muhammad Yunus l’avait pressenti. C’est sur la base d’un modèle de type micro-crédit que nous avons donc orienté nos recherches afin de pouvoir généraliser cet accompagnement dans le monde.


 
 

Le programme Easy Pass International

 
Le 12 janvier 2013 et le 30 mai 2012 avait lieu à l’UNESCO deux forums internationaux sur l’intégration professionnelle des jeunes talents dans un monde globalisé . C’est dans le prolongement de ces événements qu’a été fondé Easy Pass International le 30 mai 2012. L’objectif d’Easy Pass International est « d’accompagner les étudiants dans leur intégration professionnelle dans un monde globalisé».


 

Un programme de coopération internationale

Easy Pass International est un programme de coopération entre institutions publiques et privées de différents pays pour favoriser la mobilité professionnelle à l’international des étudiants.

Chaque partenaire apporte son aide aux étudiants internationaux en fonction de leurs spécificités. Au delà des partenaires initiaux comme le China Scholarship Council en Chine ou l’Université de Pune en Inde, l’objectif est de renforcer et développer les partenariats .

EasyPass International Partners

Plus de 20 000 étudiants ont sollicité Easy Pass International depuis sa création , mais seulement moins de 1500 ont pu bénéficier réellement du programme. Il est donc urgent de développer les partenariats pour offrir d’avantage d’opportunités aux étudiants.
 

Un programme d’accompagnement individualisé

 
Le programme s’est focalisé initialement sur des offres de stages clé en main. Ce type d’approche a vite montré ses limites . Les étudiants considèrent alors le programme comme une agence de placement dont ils sont clients. Ils achètent un stage et n’apprennent pas à trouver du travail à l’international par eux mêmes.

A partir de décembre 2012 , nous avons donc commencé à travailler sur l’accompagnement individualisé à la recherche d’emploi ou de stage. Aujourd’hui plus de 700 jeunes / an bénéficient d’ un programme qui les aide à :

  • Définir leur projet professionnel
  • Obtenir le visa correspondant
  • Adapter leur présentation en fonction du pays qu’il cible
  • Créer leur réseau de contacts professionnels dans le pays
  • Contacter les décideurs qui peuvent les recruter
  • Obtenir les entretiens
  • Réussir ses entretiens

 
Le programme EasyPass International est ainsi devenu un véritable outil d’intégration professionnelle pour des jeunes diplômés en particulier ceux qui ont pu réaliser leur rêve de valoriser leurs études et partir à l’international.
 

Un programme fidèle à l’esprit de Muhammad Yunus

 
En trois ans de fonctionnement il a été possible de réduire le coût du programme de 900 Euros à 90 Euros. Le prix est forfaitaire et inférieur au coût du visa dans de nombreux pays.L’accompagnement se fait sans limite de temps. Le programme ne bénéficie d’aucune subvention. Il s’autofinance entièrement grâce à l’investissement que chaque étudiant réalise dans son projet ; un investissement limité et accessible au plus grand nombre ,qui permet au programme de se développer.


 
 

Entreprises : Devenir partenaire du programme EasyPass

 
Notre objectif est de poursuivre ce travail , de le développer, de le rendre plus efficace, ouvert au plus grand nombre de talents.
 

Vous êtes dirigeants d’entreprise

 
Votre entreprise cherche à se globaliser en développant des équipes internationales . Vous recherchez des talents internationaux, nous pouvons soutenir votre projet en vous aidant à trouver ces talents.
 

Vous êtes directeur ressources humaines

 
Votre entreprise propose de nombreux stages à des jeunes talents et vous souhaitez contribuer au développement du réseau social de votre entreprise. Vous souhaitez soutenir les jeunes dans leur intégration professionnelle à l’international en les aidant à trouver leur place dans les réseaux de vos partenaires ou fournisseurs. Nous pouvons vous y aider.
 

Vous êtes à responsable de fondation ou d’université d’entreprise

 
L’éducation est pour vous un engagement prioritaire et durable. Votre entreprise place au cœur de ses actions le développement économique et humain, l’accès au savoir et la promotion de la diversité des talents. L’expérience nous a montré que les savoirs les plus performants sont ceux qui sont élaborés à plusieurs (universités, enseignants, gouvernements, industriels…), sur la base d’une mise en commun des expertises, des attentes et des ressources. Nous vous proposons de collaborer avec nous et les universités partageant nos valeurs d’excellence, de progrès, et de diversité sur la base de partenariats adaptés à vos stratégies pour contribuer partout dans le monde au développement du capital humain.
 
 
Pr. Pascal Faucon
EasyPass International Program